Rechercher

Foire aux vins chez Monoprix

Notre étape de la semaine c’est Monoprix.

Le catalogue fait 42 pages … Tout un programme. Presque que des références inconnues, un bon mal de crâne en perspective !

Heureusement, le Guide Bettane & Desseauve est là pour nous sauver 😉 Il nous propose une sélection de 17 références. Famille Perrin rouge et Miraval blanc ne nous sont pas inconnus, mais à 21,40€ le Gigondas et 19,90€ l’AOP Provence, on est très loin d’une bonne affaire !

J’ai sélectionné un pétillant naturel (le fameux ‘Pet Nat’) et surtout un vigneron qui n’apparait pas dans le catalogue : le Domaine ‘Henry’ Pellé ! C’est la référence de l’appellation Menetou-Salon. Ses cuvées parcellaires autour du village de Morogues sont des modèles de précision et de finesse. Un nez reconnaissable entre tous. Une bouche minérale et légèrement citronnée. L’accompagnement parfait pour la bourriche de Cancale. Génial me direz-vous ! Sauf que cette bouteille n’existe pas sur le site www.henry-pelle.com et pour cause, il s’agit d’une cuvée de négoce faite pour le groupe Monoprix. Du savoir-faire certes ! Mais cette cuvée Menetou-Salon ‘Morogues’ 2020 (avec un col doré) m’a déçu. Une dégustation des deux autres références ‘Le Carroir’ (élevé en barrique) et le ‘culot bleu’ (appellation Dialicious) descend le ‘col doré’ en flèche : le nez est parfait, mais en bouche le vin manque de droiture et laisse un fort goût acidulé et astringent. Une belle réussite commerciale pour Monoprix, mais une déception pour le consommateur ! Même à 11€ contre 17€ pour le ‘culot bleu’.

J’ai aussi goûté la cuvée ‘Les Affranchis’, cuvée urbaine Bio faite de Cinsault et de Grenache noir. Nous avons là un achat de raisins, vinifiés dans un chai parisien. A aérer si l’odeur de ‘poulailler’ vous effraie 😉 Une fois passée l’épreuve du nez, les fruits noirs sont là mais sans grande présence. Une cuvée déséquilibrée sans aucune finale.

Je me suis aussi arrêté sur Le Pic Saint-Loup Haut-Lirou 2020, médaille d’argent du Concours Mondial Féminalise. Je me suis dit ‘enfin un Pic Saint-Loup tout en finesse’ sélectionné par des femmes professionnelles du secteur ou œnophiles éclairées. Dégusté en parallèle de La Bergerie du Capucin ‘Dame Jeanne’ 2020 (Pic Saint-Loup aussi), je me suis demandé s’il n’y avait pas eu inversion dans les caractères. Guilhem Viau (le Capucin) doit avoir un vrai côté féminin, car il exprime bien la délicatesse, lui !

Bref ! Une fois de plus, ne vous perdez pas dans les allées de Monoprix, poussez la porte de votre caviste. Et si vous n’en avez pas, venez participer à une dégustation gratuite chez OP’N WINE 😉



30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout